Couteau Santoku : votre guide sur les couteaux japonais

Couteau santoku Oshiwa

Vous voulez en apprendre davantage sur les couteaux santoku ? Nous vous expliquons dans cet article ce qu'il y a à savoir sur les santoku.

C'est quoi un santoku ?

Les couteaux Santoku sont un type de couteau de cuisine originaire du Japon. Comme son nom l'indique, ce style de couteau est utilisé pour hacher les légumes et pour d'autres tâches de préparation des aliments qui exigent de la précision. Le modèle santoku est dérivé des couteaux de chef traditionnels occidentaux, mais il a été conçu comme une alternative plus polyvalente.

Ainsi, un couteau santoku est une lame japonaise qui possède un bord plat et un tranchant incurvé. Il peut être utilisé pour couper la viande, le poisson et les légumes. Le tranchant de la lame en fait un outil parfait pour couper les aliments en fines tranches. Les couteaux Santoku sont parfois appelés "couteaux à trois usages".

Le couteau santoku est conçu pour de nombreuses utilisations différentes, notamment pour trancher les légumes, les couper en dés et hacher les herbes. La forme de la lame vous permet de couper facilement en utilisant un mouvement de balancier. Il est également utile pour couper de petits objets difficiles à trancher avec un couteau ordinaire.

Le couteau santoku est l'un des couteaux les plus populaires au monde. C'est une lame japonaise, mais il est devenu incroyablement courant pour les cuisiniers occidentaux de l'utiliser en raison de sa polyvalence. Le couteau Santoku peut être utilisé pour hacher, couper en tranches et en dés les légumes avec une grande précision. Cela signifie que vous gaspillerez moins d'aliments et que vous dépenserez moins d'énergie pour couper les légumes.

Quels sont les avantages du couteau santoku ?

Le couteau santoku est un couteau de chef de style japonais, parfait pour trancher les produits crus, les viandes désossées et la volaille. La lame incurvée garantit que les aliments sont finement tranchés à chaque coupe. La longueur de la lame permet au cuisinier d'utiliser tout le bord plutôt que la moitié pour les travaux délicats. Il est ainsi plus facile de manipuler la lame lors de la découpe d'aliments mous, tels que la viande et le poisson.

Quels sont les différents couteaux japonais ?

Un large éventail de couteaux est utilisé dans une cuisine japonaise. Certains de ces couteaux peuvent être trouvés en dehors du Japon, mais beaucoup d'entre eux sont uniques à la cuisine du pays. Les trois types de couteaux japonais les plus populaires sont le couteau usuba, le couteau deba et le couteau yanagiba.

Un couteau de cuisine peut être classé en trois catégories : le couteau de chef, le couteau santoku et le couteau utilitaire. Le couteau de chef est le type le plus courant de couteau de cuisine, avec une longueur de lame de 15 à 30 cm. Il est utilisé pour trancher, hacher et couper les légumes en dés. Le santoku est une lame polyvalente de style japonais qui combine la capacité de hacher et de couper les légumes.

Bien qu'il existe de nombreux types de couteaux japonais, trois grands types de couteaux de cuisine japonais sont fréquemment utilisés en cuisine : l'usuba (utilisé pour trancher les légumes), le deba (utilisé pour couper et hacher) et le yanagiba (utilisé pour trancher le sashimi). Les couteaux existent en différentes formes et tailles, il est donc préférable d'acheter un couteau adapté à vos besoins.

Comment utiliser un couteau Santoku ?

Utilisez un couteau lourd pour les tâches lourdes et un couteau léger pour les tâches légères. N'utilisez pas un couteau lourd pour couper la viande, le chou, etc. 

Le bord dentelé combine la légèreté de la lame avec le tranchant pour des tâches spéciales, comme couper du pain. Ne l'utilisez pas pour couper des os. L'angle du bord est un paramètre important dans la performance de chaque lame. Si vous préférez plus de contrôle, il est préférable d'avoir un bord plus aigu. Si vous voulez quelque chose de plus agressif, avec moins de contrôle sur les coupes, alors optez pour un angle de tranchant plus obtus.

Quelle taille de Santoku ?

La taille standard d'un Santoku est de 170 mm (6,7"), mais il en existe aussi des courts de 150 mm (5,9") et des longs de 26 cm (10").

La longueur de la lame est importante car elle modifie l'angle auquel vous devez tenir le couteau, ce qui a un impact sur le contrôle que vous avez sur vos coupes et sur l'efficacité avec laquelle vous pouvez déplacer le couteau.

Plus la lame est courte, plus l'angle du tranchant est aigu, moins vous avez de contrôle sur la coupe. Plus la lame est courte, moins l'angle du tranchant est aigu, plus vous avez de contrôle sur la coupe.

Quel est le meilleur couteau Santoku ?

Le couteau Santoku est un élément très important de la cuisine japonaise. L'histoire du SANTOKU est très ancienne et il est issu des couteaux de cuisine traditionnels japonais. Il joue un rôle très important dans le maniement des couteaux des chefs japonais. Chaque fois que nous cuisinons, faisons des courses, préparons des plats, nous utilisons le couteau Santoku. Les couteaux Santoku sont très flexibles et peuvent être utilisés à des fins diverses. Lorsque vous décidez du type de couteau Santoku que vous devez acheter, cherchez sur Internet qui vous donnera quelques idées sur la façon de choisir le meilleur.

 Comment utiliser un couteau ?

Tout d'abord, apprenez à tracer une ligne droite avec votre doigt le long du bord de la lame. Cela vous aidera à choisir le bon couteau pour vous. Dites-vous "C'est la bonne taille pour moi".

Comment utiliser un couteau japonais ?

  1. Le tranchant de la lame doit être orienté à l'opposé de votre main, et votre prise doit être à environ 3 largeurs de doigt de la pointe de la lame.
  2. Gardez l'index sur le dessus du manche, votre pouce le soutenant d'un côté et vos trois autres doigts de l'autre côté. Posez votre petit doigt sur ce que vous tenez pendant que vous coupez (par exemple, si vous coupez des mochi [gâteaux de riz], placez-le sur le bol).
  3. Laissez le couteau faire le travail. N'utilisez pas trop de force.
  4. Gardez votre poignet droit et détendu pour garder le contrôle du couteau.
  5. Maintenez la lame de niveau et parallèle à la planche à découper ou au plan de travail. Ne bougez votre main et vos doigts que pour diriger et arrêter le couteau s'il doit s'écarter de sa trajectoire pendant une minute pour ne pas heurter votre plan de travail. Gardez les coudes près du corps pour garder le contrôle, et évitez de balancer le couteau vers d'autres personnes - ce qui peut les couper accidentellement - ou vers vous-même, ce qui peut vous blesser !

Comment utiliser un couteau de cuisine ?

Un couteau de cuisine est l'outil le plus important dans une cuisine. La longueur d'un couteau de cuisine peut varier entre 10 et 26 cm. Les couteaux japonais sont fabriqués à partir d'un acier dur appelé "Shirogami" ou acier blanc, qui est fabriqué à partir de deux types de minerai de fer appelés "tamahagane" et "utsugami". Un fer à haute teneur en carbone donne une lame plus dure mais cassante, tandis que l'acier à faible teneur en carbone est plus doux mais plus facile à aiguiser. La marque la plus connue au Japon est Nenohi avec ses couteaux Honyaki qui sont fabriqués en forgeant la lame à la main plutôt qu'en la fabriquant avec des machines.

Comment couper avec un couteau japonais ?

Couper avec un couteau de chef japonais s'apparente plus à trancher avec une lame de rasoir qu'à hacher. Vous utilisez toute la longueur de la lame, ce qui signifie que votre poignet ne doit pas travailler aussi fort. Moins vous devez faire d'efforts pour couper les aliments, plus vous êtes efficace pour couper les aliments en dés, émincer l'ail ou ciseler les herbes.

  1. Gardez vos articulations en l'air afin que votre main soit toujours dans l'axe de la lame du couteau.
  2. Gardez toujours vos doigts éloignés du tranchant
  3. Gardez votre coude près de votre corps
  4. Coupez vers le bas en direction de la planche avec un léger angle, jamais en travers ou en dehors.

Quel couteau utiliser pour couper de la viande ?

Le couteau que vous devez utiliser pour couper la viande est un couteau à trancher. Utilisez un couteau de chef bien aiguisé, un couteau à désosser ou un couperet.

Utilisez la lame la plus tranchante que vous avez pour couper les os, puis hachez dans une seule direction.

  1. Ne sciez pas les os d'avant en arrière, vous ne feriez qu'émousser votre lame.
  2. Utilisez un couteau lourd pour découper la viande dans de gros morceaux de viande ou de volaille.
  3. Utilisez votre couperet pour séparer les gros morceaux non désossés de bœuf, d'agneau, de porc et de volaille en plus petits morceaux pour la cuisson.

Assurez-vous qu'il n'y a pas d'os dans le morceau de viande, sinon votre lame risque de se casser.